Education: Rencontre avec les partenaires

Affichages : 743

 La rencontre avec les organisations partenaires pour la mise en oeuvre du Programme Bɛɛkunko

L’an deux mil quinze et le dix-sept décembre s’est tenue dans la salle de réunion de l’OMAES la rencontre avec les organisations partenaires pour la mise en route des activités de mobilisation, de collecte de données et la restitution des résultats. La rencontre était présidée par le chargé de projets de l’OMAES, chef d’équipe Bɛɛkunko, en absence du secrétaire général de l’OMAES. Le secrétariat de la rencontre étant assuré par le webmaster de l’OMAES.

 La présentation du programme Bɛɛkunko par le chargé de projets de l’OMAES et chef d’équipe Bɛɛkunko

Bɛɛkunko est un programme d’évaluation des apprentissages scolaires par la société civile au Mali. Il s’inscrit dans la famille des évaluations citoyennes des pays du Sud qui comprend l’Inde, Pakistan et le Kenya, l’Ouganda, la Tanzanie, le Mexique, le Nigéria, le Sénégal et le Mali. L’évaluation a lieu dans les ménages en présence des parents pour les inciter à s’impliquer davantage dans l’éducation leurs enfants. L’objectif Bɛɛkunko a été décliné pour la meilleure appropriation du programme par les organisations partenaires présents à la rencontre.

Les principes directeurs ont été expliqués par le chef d’équipe Bɛɛkunko, l’évaluation Bɛɛkunko se fait dans les ménages en présence des parents et elle concerne tous les enfants de 6 à 14 ans scolarisés, déscolarisés et non-scolarisés. La spécificité de cette évaluation est qu’elle se tienne oralement, vis-à-vis de l’enfant et la restitution du résultat de l’évaluation est immédiate.

La présentation de stratégie de communication phase II par Ibréhima Traoré

Une stratégie de communication adoptée suivant les recommandations assortis de la mission de l’évaluation de la stratégie de communication de la phase I par le Bureau NIELI du Sénégal. Cette nouvelle stratégie de communication et d’influence politique s’articule autour des objectifs spécifiques qui définissent les modes de stratégies mises en places et les rôles et responsabilités de la communauté, les collectivités territoriales, le ministère de l’éducation, les services déconcentrés de l’éducation et les acteurs de la société civile.

Les orientations stratégiques de la communication

L’orientation stratégique de la communication donne un aperçu détaillé sur les différents points tel que : la communication interne, le positionnement, le changement de pratiques et changement de politiques et elle s’adresse aux différents acteurs qui constituent les acteurs de la société civile, les collectivités territoriales, les services techniques de l’éducation et le ministère de l’éducation.

La présentation du cadre de suivi-évaluation du programme par David Miankenda

Ce cadre de suivi-évaluation explique les mécanismes d’influence des politiques, la prise de décisions et les activités de plaidoyers. Le présentateur a fourni des explications détaillées sur les deux groupes d’acteurs ou parties prenantes dans le processus de la mise en œuvre du programme. Le cadre s’appuie sur les changements de normes, les attitudes et les pratiques pour l’implication et la prise de conscience des parents et le changement de politiques au niveau des décideurs.

Le cadre se veut une base renforcée de soutien au programme Bɛɛkunko avec l’accroissement et la visibilité de nombre d’acteurs pour le soutien et l’engagement dans leurs zones respectives.

La présentation des profils des organisations partenaires

Il s’agit de la présentation des profils des organisations partenaires présentes à la rencontre et retenir leurs engagements pour la mise en œuvre des activités du programme Beekunko 2016 dans leurs zones d’intervention.