Mission et Vision

PHILOSOPHIE PRINCIPES

 En choisissant de s’investir dans l’espace multidimensionnel “Aide à l’enfance””, l’OMAES ambitionne d’atteindre une norme d’excellence dans son action de développement qui vise à créer une société nouvelle où l’intégration et la capitalisation du potentiel économique et humain seront, pour l’homme, le gage d’une existence paisible et fructueuse.

 Pour ce faire, tout en étant un outil d’éveil des consciences et un courant vivificateur des sensibilités, elle coudrait par la vertu du partenariat agissant responsable et incitatif, créer une dynamique de réflexions et d’actions salvatrices autour des problèmes fondamentaux qui fragilisent et mettent en péril l’environnement de l’enfant : famines, maladies, analphabétisme, exclusion etc. 

 Privilégiant le mutualisme fondé sur la reconnaissance le partage des valeurs professionnelles et morales, l’OMAES puise fondamentalement ses forces du respect de la philosophie d’intervention de ses partenaires et de la haute opinion qu’elle garde jalousement de son identité propre. Et cette vision cartésienne du partenariat qui voue un large crédit à l’excellence des rapports qui cimentent les forces multiples impliquées dans le développement de l’humanité, la conduit tout naturellement à souscrire à l’alliance avec toutes les organisations non gouvernementales nationales ou étrangères dont le comportement et l’action tendent à renforcer l’idéal de complémentarité juste et équitable.

 En clair, l’OMAES refuse de partager toute collaboration n’obéissant pas à l’éthique de la gestion concertée et librement consentie dans l’égalité et le respect mutuel des différences. Ce refus délibéré répond à double soucis :

 Primo :

Celui de pouvoir garder tout le long de l’exécution de tel ou tel projet sa liberté d’action et sa personnalité entière, conditions premières et indispensables à une meilleure réussite de l’action entreprise.

 Secundo :

Celui de ne jamais perdre de vue le cadre approprié en dehors duquel toute tentative d’apporter aide et assistance aux populations démunies se réduirait à une politique avilissante demeurant, à court et à long terme, peu favorable à l’émergence d’initiatives créatrices à la base.

 La poursuite de la pertinence dans la méthodologie et la préférence du réalisme des actes qui ont toujours caractérisé l’OMAES, concurrent de plus en plus à faire des résultats éloquents qu’elle acquiert, le référentiel en matière de développement communautaire. Le choix du septentrion malien (régions de Mopti, Gao, Tombouctou) comme zone spécifique d’intervention, procède d’une part de la foi inébranlable de l’OMAES en l’avenir prometteur de ces contrées aux énormes potentialités et d’autre part de son profond et indéfectible engagement à participer effectivement à la réhabilitation de cette «partie frustrée» de la nation malienne que les calamités naturelles achèvent d’enfoncer dans les affres de l’oubli. Et dans le souci d’insuffler une dimension plus nationaliste à son action de développement, l’OMAES, par le biais des programmes appropriés axés sur la réalisation d’infrastructures socio-éducatives, la protection de l’environnement, la distribution gratuite de céréales, l’initiation à l’épargne/crédit pour micro- entreprises féminines, a étendu sa politique sectorielle d’assistance aux populations des régions de Kayes, Koulikoro, Ségou et du District de Bamako.

 Fougue juvénile des uns et intuition poussée de la mesure des autres, se fondant habilement dans une symbiose largement avantageuse, confèrent au groupe OMAES le pragmatisme des pionniers d’avant garde et la notoriété des organisations humanitaires de première heure. Cette solide et harmonieuse union de forces physiques, morales et professionnelles engendrée au prix d’une décennie de labeur ininterrompu, de critiques et d’auto-critiques sans ménagement, de clairvoyance enfin, permet à l’OMAES d’offrir une participation de taille à la création toute plate forme servant de socle aux stratégies de développement durable, intégré et auto centré.

 Profondément convaincue que le chemin de la liberté de l’homme passe par sa capacité à maîtriser et valoriser son environnement, l’OMAES a tôt fait de concevoir une politique de formation et d’éducation destinés à faire prendre conscience à l’homme, d’abord de toutes les capacités productrices qui sommeillent en lui et ensuite de la nécessité et du devoir pour lui de convertir celles ci en énergies pouvant être vecteur de la transformation qualitative et quantitative de son cadre de vie. C’est justement cette philosophie du «aide toi le ciel t’aidera» qui explique toute la grandeur de la vocation de l’OMAES. Celle là même qui vise à doter l’enfant et tous ceux qui se trouvent impliqués de loin ou de près dans son éducation et sa formation, de moyens sûrs et divers capables de favoriser son développement dans toutes ses potentialités.

 Le grave déséquilibre que l’humanité continue de connaître dans son évolution, pourrait un jour ou l’autre être fatal aux pays nantis si des programmes multiformes d’assistance et de développement adaptés n’étaient conçus à l’intention des régions les plus démunies. Les incessantes vagues d’émigration, syndrome de cette inégalité du développement, en constituent une menace permanente.

 L’action de l’OMAES, dans toute sa dimension humaine, tente d’être un apport de qualité à la recherche de solution adéquate à ce phénomène, de nos jours très préoccupant. C’est ainsi que son agenda s’illustre bien d’un certain nombre de faits qui, ayant suscité engouement et satisfaction entière par leur exemplarité, n’en finissent pas de faire des émules.

 LA VISION DE L’OMAES :

Une organisation crédible et respectable œuvrant pour une société prospère, équitable, solidaire où les droits de l’enfant sont respectés.

VALEURS ET DEVISE DE l’OMAES

 L’OMAES se fixe des valeurs 

  Unité :

  • Participation de tous,
  • Collaboration des membres et des acteurs,
  • Respect de la dignité humaine,
  • Cohésion sociale,
  • Respect et acceptation de l’autre,
  • La mutuelle compréhension compagne de la tolérance.

  Equité :

  • Transparence dans la gestion,
  • Responsabilité des membres,
  • Bonne gestion des ressources.

  Progrès :

  • Performance dans les actions,
  • Transparence dans la gestion,
  • Participation de tous,
  • Solidarité dans les actions,
  • Confiance mutuelle,
  • Pro activité.

 MISSION DE L’OMAES

La mission que l’OMAES s’assigne pour les dix (10) prochaines années est le renforcement de la Société Civile pour une meilleure gouvernance locale dans les domaines de l’éducation, la santé et la Sécurité Alimentaire aux fins d’une protection et promotion sociale équitable de l’enfant 

L’OMAES inscrit ses actions dans la durabilité. Elle appui les structures communautaires de base  en renforçant leur capacité d’initiative, de prise en charges  et de gestion des actions de développement permettant la création et le maintien d’un environnement et de conditions favorables pour le développement et l’épanouissement de l’enfance et de sa famille.