Principes Directeurs Alliance SUN

 Pour un monde sans faim et sans malnutrition, la société

civile Malienne contribue, se mobilise et s’engage vers

l’objectif global mondial !              

 PREAMBULE

Un cadre pour le renforcement de la nutrition appelé Scaling Up Nutrition (SUN) a été lancé en avril 2010 lors des réunions de la Banque mondiale et du FMI, et une feuille de route du SUN a été diffusée par l’Assemblée Générale des Nations Unies en septembre 2010 pour faire avancer ce cadre. Depuis, les efforts pour le renforcement de la nutrition se sont transformés en un mouvement mondial, et le Mali est l’un des premiers pays qui a souscrit à ce mouvement. En y adhérant le Mali à l’instar des autres pays s’engage à :

  • contribuer à la réduction significative et durable de la sous-nutrition, et à l'amélioration de la santé et de la prospérité des générations futures ;
  • sécuriser et maintenir la nutrition comme une priorité dans l’aide au développement,
  • sécuriser les engagements au plus haut niveau des gouvernements pour réduire la malnutrition.

 Conformément au réseau mondial de la société civile en faveur du mouvement SUN, l’Alliance de la société civile pour le renforcement de la nutrition au Mali a beaucoup évolué en termes d’adhérents. De sa création en août 2011 avec 12 membres, elle compte actuellement 24 organisations nationales et internationales. C’est aujourd’hui un groupe d’influence stratégique qui fait progresser les programmes de nutrition du pays aux côtés du Gouvernement et des partenaires. L’Alliance est une plateforme opportune et solide de la société civile pour le renforcement de la nutrition au Mali.

  PRINCIPES

 I.                   Nom de l’alliance

Le nom  de l’Alliance est « Alliance de la société civile pour le Renforcement de la nutrition au Mali » en abrégé « Alliance-SUN Mali ».

II.                Lieu d’opération

Il est mis en place une Alliance au niveau national. A l’image de l’Alliance Nationale, il sera mis en place des Alliances régionales composées des représentants/antennes des membres de l’Alliance du niveau national et des organisations locales actives dans le domaine de la nutrition.

 III.            Nature de l’Alliance

L’Alliance-SUN Mali est apolitique, à but non lucratif, centrée sur le renforcement de la nutrition au Mali.

IV.               Vision et mission du SUN

La vision du Mouvement SUN est de créer un monde sans faim et sans malnutrition. Sa mission consiste à rassembler les acteurs pour mobiliser les ressources humaines et financières et aider les pays à atteindre cet objectif.

La vision du réseau de la Société Civile (CSN) du SUN est un monde où de multiples parties prenantes, notamment la société civile, travaillent ensemble de manière constructive et dans un esprit gagnant-gagnant pour l'éradication de la malnutrition.

 V.                But et finalité

But : Promouvoir l’amélioration durable de l’état nutritionnel de la population du Mali particulièrement celui des enfants et des femmes en âge de procréer.

Finalité : Avoir un groupe d’intérêt solide, coordonné et dynamique de la société civile qui soutient le développement et la mise en œuvre plus large de la politique nationale et du plan d’action multisectoriel ainsi que des programmes de nutrition.

  1. VI.              Activités de l’Alliance
    1. Elargissement de l’Alliance-SUN Mali, opérationnelle et durable, conforme aux priorités nationales et au mouvement SUN mondial ;
    2. Collaboration avec les homologues du mouvement SUN du Gouvernement du Mali et des organisations donatrices de fonds ;
    3. Plaidoyer auprès des décideurs pour le renforcement de la nutrition dans tous les programmes et politiques pertinents ;
    4. Réexamen et revitalisation de la politique et du programme destinés à améliorer et à renforcer la nutrition ;
    5. Recueil, diffusion et mise à l’échelle des meilleures pratiques fondées sur des preuves concernant le renforcement de la nutrition afin de les adapter et de les appliquer au niveau national ;
    6. Renforcement des capacités des membres de l’Alliance-SUN Mali
    7. Promotion de la nutrition au niveau communautaire ;
    8. Création d’une synergie d’action avec les autres mouvements poursuivant les mêmes objectifs.

 VII. Adhésion à l'Alliance-SUN Mali:

Pour adhérer à l’alliance, les acteurs intéressés doivent respecter les critères et modalités qui intègrent une liberté de choix et un volontariat ; une expérience avérée et une implication active dans un programme de nutrition et une conviction pour les principes du mouvement SUN globalement. En plus de ces critères, les membres auront le devoir d’informer continuellement sur les activités principales et les résultats en matière de nutrition dans le pays et de participer à toutes les rencontres de renforcement de capacités et de plaidoyer en nutrition au nom du mouvement.

L’adhésion à l’Alliance-SUN Mali est basée sur l’acceptation du but du mouvement SUN. Elle est ouverte aux organisations et aux individus qui satisfont aux critères d’adhésion adoptés ci-dessous.

Les critères d’adhésion dans l’Alliance-SUN Mali sont les suivants :

  • Avoir des buts conformes aux fonctions et à l’esprit du mouvement SUN ;
  • Etre engagé à travailler de manière collaborative dans la plateforme nationale centrée sur la nutrition, la sécurité alimentaire et les activités génératrices de revenus, la santé infantile, la santé maternelle et le renforcement des systèmes de santé, en particulier ceux ayant trait à la nutrition ;
  • Etre une ONG nationale ou internationale, une organisation/un groupe/une entité professionnelle communautaire, ou un institut universitaire ou technique ;
  • Réaliser les activités notamment :
    • Fourniture de services sanitaires, nutritionnels et autres à la population,
    • Fourniture d’assistance technique pour la conception et la mise en œuvre de programmes sanitaires et autres à la population, y compris des programmes nutritionnels,
    • Mobilisation de la communauté pour la nutrition, la santé de la mère et de l’enfant et la santé des populations en général,
    • Conduite d’actions de plaidoyer et de persuasion pour l’amélioration de la nutrition, de la santé (y compris la santé de la mère et de l’enfant), et/ou de la sécurité alimentaire,
    • Faire de la recherche sur la nutrition, la santé et/ou la sécurité alimentaire, eau, hygiène et assainissement
    • Suivi et évaluation d’activités liées à la nutrition,
    • Conduite de programmes d’enseignement et de formation en matière de nutrition, de santé et/ou de sécurité alimentaire,
    • Conduite d’activités dans le domaine agricole, de l’élevage, de la génération de revenus, de l’eau, de l’assainissement et de l’hygiène et dans d’autres domaines liés à la nutrition,
    • Conduite d’activités dans le domaine éducatif et les questions de genre,
    • Représentation du secteur des médias et de la communication,
    • Participation à d’autres réseaux de la société civile.

 Les demandes d’adhésion sont étudiées par le comité de pilotage.

 VIII.      Responsabilité des membres

  • Participer activement à toutes les activités de  l’Alliance-SUN Mali notamment les ateliers et les réunions. Les réunions sont tenues tous les 3 mois, et des réunions extraordinaires sur des sujets spécifiques seront organisées selon les besoins
  • Travailler en tant que membre de sous-groupe comme le recommande l’Alliance. Cela pourra inclure des activités destinées à créer / recueillir des éléments de preuves, le contrôle et le suivi des progrès, l’assistance technique pour l’élaboration de plans de travail, la rédaction de propositions de projet, la cartographie des activités de nutrition et le plaidoyer,
  • Recommander des actions qui amélioreront l’efficacité de l’Alliance,
  • Partager les meilleures pratiques, faire avancer les connaissances scientifiques et promouvoir le transfert des connaissances selon la mission de l’Alliance-SUN Mali et du mouvement SUN mondial, et
  • Collaborer avec le Groupe de travail sur la nutrition (NWG) et d’autres associations, en fonction des besoins de la société civile du mouvement SUN mondial.
  • Produire et soumettre des rapports d’activités
  1. IX.              Les principes de l’Alliance-SUN Mali
  • Être transparent quant à l’impact : tous les acteurs devront montrer et reconnaitre de manière transparente et honnête l’impact de l’action collective ;
  • Etre inclusif : à travers des partenariats multisectoriels ouverts, les solutions et les interventions prouvées seront mises à l’échelle ;
  • Etre basé sur les droits : agir en conformité avec l’engagement de respecter l’équité et les droits de toutes les femmes, hommes et de leurs enfants ;
  • Etre disposé à négocier : lorsque des difficultés/défis surviennent comme on peut s’y attendre avec la diversité des partenaires travaillant ensemble, maintenir l’intention de résoudre les conflits et de parvenir à une entente ;
  • Etre mutuellement redevables : agir pour que tous les acteurs se sentent responsables et soient tenus collectivement redevables de leurs engagements conjoints ;
  • Etre rentables : établir des priorités sur la base de pratiques prouvées de ce qui aura l’impact le plus grand et le plus durable, à un coût minimal ;
  • Etre en communication permanente: apprendre et s’adapter à travers le partage régulier des leçons pertinentes sur ce qui fonctionne et ce qui ne fonctionne pas, entre les secteurs, les pays et les acteurs.

 X.                Stratégie d’action de l’Alliance-SUN Mali

L’Alliance-SUN Mali va introduire des stratégies novatrices de mobilisation communautaire et responsables afin de faciliter la prise de décision pour la mise à l’échelle rapide des interventions nutritionnelles spécifiques ayant une efficacité démontrée. La mise en œuvre de stratégies sectorielles contribuant au renforcement de la nutrition (c’est-à-dire répondant aux besoins nutritionnels des individus, des ménages et des sociétés) et le plaidoyer sur les questions fondamentales de nutrition au Mali seront les principales actions.

L’Alliance-SUN Mali à travers le comité de pilotage collaborera avec les autres acteurs SUN au niveau national et international pour soutenir la réalisation des objectifs dans les pays SUN.

 XI.             Comité de pilotage

Le comité de pilotage est composé de 9 membres dont 3 organisations assurent la coordination :

  • OMAES Point focal SUN Société Civile assure la  coordination avec les acteurs clés de la nutrition, le point focal SUN Gouvernement, le secteur privé et les partenaires techniques et financiers en nutrition. En outre, elle assure le secrétariat de l’Alliance et la gestion administrative/financière.
  • Helen Keller International assure le rôle d’assistance technique aux organisations de l’Alliance SUN Société Civile, aux acteurs clés de la nutrition et aux partenaires impliquées dans la nutrition au Mali.
  • ASDAP appui le point focal SUN Société Civile dans la mise en œuvre des activités et assure le suivi de la mise en œuvre des activités de nutrition au niveau des acteurs à la base (districts, communautés)

 Le comité de pilotage définit son mode de fonctionnement à l’interne.

 Responsabilités du Comité de pilotage

  • Prendre des décisions sur les politiques et les stratégies nécessaires pour établir et entretenir l’Alliance-SUN Mali ;
  • Travailler avec les représentants de la société civile pour préparer les notes conceptuelles, les documents d’orientation et d’information, les énoncés de position ou autres documents requis pour le groupe de pilotage et le secrétariat mondial du SUN ;
  • S’assurer que la vision et les objectifs de l’Alliance-SUN Mali sont communiqués de manière efficace à tous les acteurs concernés ;
  • Représenter l’Alliance-SUN Mali dans diverses réunions (nationales et internationales) et communiquer les résultats de ces réunions au réseau plus large de la société civile ;
  • Assumer un rôle de veille pour s’assurer que le gouvernement tient ses promesses concernant le renforcement de la nutrition et contrôler comment les engagements sont tenu aux niveaux national et international 
  • Plaider en faveur de la mobilisation de ressources pour le mouvement SUN au niveau du pays ;
  • Veiller à la conformité des activités de l’Alliance-SUN Mali par rapport  aux plans du Comité de pilotage SUN Société Civile au niveau  mondial ;
  • Entretenir des relations étroites avec les acteurs et les différents structures SUN au niveau national et International ;
  •  
  • Servir de première voie de communication pour transmettre les faits locaux et nationaux aux acteurs concernés du mouvement SUN au Mali et mondialement.

 Présidence du comité de pilotage

Le point focal SUN Société Civile assure la Présidence du comité de pilotage.

Les rôles du président sont de :

  • Préparer /présider les réunions du comité de pilotageet s’assurer qu’un ordre du jour et le temps imparti à chaque point de discussion sont établis et respectés, diriger les discussions et résumer les décisions et actions à entreprendre ;
  • Suivre les recommandations et décisions prises lors des réunions du comité ;
  • Faciliter avec le comité de pilotagela planification stratégique, la responsabilité financière et la collecte de fonds ;
  • Organiser l’évaluation de la performance du comité de pilotage ;
  • Faire représenter et/ou représenter le comité de pilotagelors d’événements publics clés ;
  • Soutenir les actions des comités de pilotage des régionset si possible, participer à leurs réunions.

 XII.         Organisations partenaires de l’Alliance

L’Alliance-SUN Mali va travailler en étroite  collaboration avec les organisations partenaires qui sont celles impliquées dans les questions de santé, développement et nutrition à tous les niveaux. Ces organisations partenaires que sont la Fédération Nationale des Associations de Santé Communautaire (FENASCOM), le Réseau des Communicateurs Traditionnels pour le Développement (RECOTRADE) et la Coordination des Associations et ONG féminines (CAFO) vont contribuer aux activités de l’Alliance à travers leurs démembrements au niveau national, régional et local. Elles auront pour rôles d’aider l’Alliance à veiller sur les engagements nationaux par le plaidoyer, à mobiliser les communautés en faveur de la nutrition et à véhiculer les messages essentiels sur l’Alliance au niveau le plus périphérique pour les bénéficiaires. Elles participeront systématiquement à toutes les activités de l’Alliance.

 XIII.      Comite technique

Il est mis en place un comité technique de 10 à 12 membres issus des organisations de l’Alliance sous le leadership de HKI. Son rôle est de veiller à la qualité technique des activités initiées par le Gouvernement et ses partenaires et leur conformité avec les directives internationales en matière de nutrition.

A cet effet, il participe systématiquement :

-          à toutes les activités d’élaboration/revue des politiques et directives nationales en nutrition

-          aux ateliers/réunions de conception des outils de gestion des programmes de nutrition

-          aux ateliers/réunions d’élaboration ou de validation des outils/matériels de formation, supervision, suivi, communication et plaidoyer en nutrition

-          aux ateliers/réunions d’harmonisation et de revues des indicateurs en nutrition

-          aux ateliers/réunions de documentation et dissémination  des résultats des programmes de nutrition.

Il se réunira une fois par trimestre et rendra compte des recommandations des ces réunions au comite de pilotage et aux autres membres de l’Alliance SUN Mali.

Il sera mis en place des comités techniques régionaux. Les membres du Comité Technique National sont membres de droit des comités techniques régionaux lorsqu’ils sont représentés sur le terrain.

 

Adopté à Bamako le 17 juillet 2014 par l’Alliance-SUN Mali